Qui, de nos jours, part en voyage sans ramener des clichés d’un moment extraordinaire que l’on veut se rappeler pour toujours. Mais parfois, on regarde nos photos et on se retrouve déçu devant des clichés qui ne représente pas la réalité. Je le sais, car je l’ai vécu un bon nombre de fois. Je me suis donc renseignée, j’ai beaucoup lu, regarder des tutoriels, écouté des podcasts afin de m’améliorer en photographie. Aujourd’hui, je veux partager avec vous les 6 conseils pour réussir vos photos de voyage qui ont le mieux marcher pour moi.

 

6 conseils pour réussir vos photos en voyage

Planifier à l’avance   Matériel et réglages
Golden et blue hours    Composition et règle des tiers
Jouer avec les profondeurs de champs   La post-production

 

Penser à votre photo en avance

Si vous voulez éviter la traditionnelle photo avec une horde de touristes autour de vous, le soleil en pleine tête et la moitié de votre photo coupée, il va falloir réfléchir en amont. Personnellement, j’ai pour habitude de repérer les endroits que j’ai envie de prendre en photo sur Instagram ou Pinterest. Cela me permet d’arriver sur le lieu avec une idée précise de ce que je veux.

Voici donc une petite liste de questions à vous poser :

  • A quel moment de la journée je veux prendre la photo ?

Sous un soleil de plomb au milieu de la journée, il est plus dur de prendre une jolie photo à cause de la luminosité et de la présence de nombreuses autres personnes. Si vous voulez une photo de vous seul au pied d’une cascade, d’une rizière à Bali, devant un château  ou sur une plage paradisiaque, il va falloir privilégier le matin et/ou les jours de semaines.

  • Comment dois-je me préparer ?

Attention, je ne veux pas ici parler de la robe longue parfaite pour le feed Instagram. Je veux juste dire qu’il serait dommage de se rendre sur un lieu qui vous fait rêver et de ne pouvoir utiliser aucune photo, car vous n’aimez pas votre dégaine. De même, une photo en jogging sur la plage ou en robe du dimanche au sommet d’une montagne, ça fait bizarre. Pensez également aux couleurs : un habit de couleur pop vous fera facilement ressortir d’une photo (oui je dis ça, même si je suis habillée 90% du temps en noir).

  • Comment prendre la photo ?

Ok, vous avez trouvé votre spot photo et vous êtes prêts à aller shooter. Essayer de réfléchir quelques minutes avant de foncer tête baissée. Essayez de trouver le bon angle et de réfléchir à ce que vous voulez mettre en avant : est-ce le paysage tout entier, un élément du paysage, un animal, vous … ?

Matériel et réglages

Alors, non, vous n’avez pas besoin du dernier modèle d’appareil photo à plus de 5000€ pour faire de belles photos de voyage. D’ailleurs, votre smartphone peut très bien faire l’affaire dans un premier temps. Je dis premier temps, car vous aurez rapidement envie de passer à quelque chose de plus performants pour prendre vos clichés.

Depuis votre smartphone, n’oubliez pas de vérifier vos réglages afin d’avoir la meilleure qualité possible et penser toujours à régler la luminosité et la mise au point.
Depuis un appareil photo, je vous laisse lire mon article sur comment sortir du mode automatique de manière super simple.

Que ce soit un smartphone ou un appareil photo, je ne peux que vous conseiller l’achat d’un trépied. Cela vous permet de pouvoir faire vos photos de voyage de manière autonome et de toujours soigner votre composition.

J’utilise personnellement le Canon EOS 200d qui est un des appareil photos les plus abordables du marché. Je préfère investir dans des objectifs plus performants. Ici, le 50 mm que j’adore !

Les Golden et Blue hours

La lumière, c’est ce qu’il y a de plus important en photographie et celle-ci peut rendre votre photo exceptionnelle … ou exceptionnellement ratée. D’où l’importance des fameuses Golden et Blue hours.

Blue hour ou heure bleue : le matin, avant que le soleil se lève, la lumière produite est bleue. Il en est de même en soirée, juste après que le soleil se soit couché.

Golden hour ou heure dorée : au moment où le soleil se lève et se couche, la lumière produite est orange car le soleil frappe de biais.

Cette période qui entoure le lever et le coucher du soleil est un moment privilégié pour la photographie, car la lumière est diffuse et offre une atmosphère magique.

Ci-dessous, vous pouvez voir un exemple de photo prise en pleine journée sous un soleil de plomb et une photo prise au coucher du soleil. La première est totalement inutilisable, alors que la deuxième présente une lumière diffuse parfaite.

Composition et règle des tiers

Avant de prendre votre photo, réfléchissez au résultat que vous attendez et pensez au règle de base de la composition. Par exemple, si l’objet principal de votre photo est vous-même, ne vous mettez pas dans un coin de la photo ou ne coupez pas vos pieds/bras. Même si ça semble stupide dis comme ça, je vous assure que c’est important de garder ça dans un coin de sa tête.

Pour vous aider, gardez en tête la règle des tiers. Que vous preniez la photo depuis votre smartphone ou sur un appareil photo, pensez à toujours afficher la grille qui coupe l’image en trois. Ensuite, vous n’aurez qu’à placer votre sujet principal sur une des lignes d’intersections.

Evidemment, ce n’est pas une règle universelle qu’il faut absolument suivre à la lettre, mais je vous assure que ça vous aidera au début.

Jouer avec les profondeurs de champs

Voici un terme un peu « fancy » pour désigner un sujet en réalité assez simple. Je parle du flou que vous voulez mettre sur votre photo ou non. Prenons deux exemples :

Sur cette photo, le but était de mettre la personne en avant en floutant le fond

Sur cette autre photo, le but était d’obtenir une photo parfaitement nette de tout le paysage.

Vous voyez bien que le résultat est totalement différent.

Depuis un smartphone, le mode portrait peut vous aider à réaliser cet effet, mais c’est assez limité. Sur votre appareil photo, il faudra sortir du mode automatique évidement. C’est la priorité à l’ouverture qui vous permettra d’obtenir cet effet : Av ou A suivant la marque de votre appareil photo.

  • Pour un effet flouté, il faudra une grande ouverture du diaphragme (f/5.6)
  • Pour un effet net, il faudra une petite ouverture du diaphragme (f/32)

La post-production

Bon, on va partir du principe que vous savez déjà que chaque photo que vous voyez a été traité en post-production. Si certaines personnes apparentent cela à de la triche, il s’agit pour moi d’un moyen de donner mon style et ma vision à une photo avant de la partager.

Si vous voulez progresser en photographie, je ne peux que vous conseiller de télécharger Lightroom. Il s’agit de logiciel le plus performant sur le marché avec une infinité de possibilité. Mais, certaines applications mobiles peuvent absolument jouer le jeu. Je vous ai listé mes préférées dans cet article.

Mon conseil numéro 1 sera donc de privilégier le format RAW au format JPEG. Le fichier RAW est un format qui contient toutes les données brutes de votre photographie et qui vous donnera beaucoup plus de liberté lorsque vous travaillerez votre photo. Il suffit simplement de rentrer dans les réglages de votre appareil photo pour passer de JPEG à RAW.

Mon conseil numéro 2 est de prendre votre photo avec une faible exposition. Même si votre photo parait beaucoup trop sombre sur l’écran de votre appareil photo, vous pourrez faire ressortir tous les détails en post-production. Si votre photo est beaucoup trop éclairée (sujet trop blanc ou lumière trop forte), vous serez extrêmement limité par la suite.

 

Bien sûr, la photographie reste un art et il n’y a pas de guide pour devenir un photographe parfait. Le mieux est de pratiquer au maximum, de sortir de chez soi et d’essayer de prendre le maximum de photos afin de s’améliorer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*