À l’aube de la sixième extinction de masse de la  Terre, il est temps de prendre conscience de notre empreinte sur la planète. Être responsable de la biodiversité n’est pas uniquement réservé aux autres ! Combien de fois aies-je entendu  » Oui, mais de toute façon ça ne change rien vu que tout le monde fait pareil… » Oui, bon les gars, on est 2018 et les 15 600 espèces animales menacées dans le monde ne sont pas un mythe. Loin de moi l’idée de faire de vous de parfait petits écolos vegan avec cet article. Je voulais juste vous montrer 6 gestes à adopter au quotidien pour sauver les animaux et faire du bien à la planète. Cap ou pas Cap ?

6 gestes du quotidien à adopter pour sauver les animaux

Huile de palme – Le calvaire des orangs-outans  Paille en platique – Le fléau des océans
Du plastique au menu pour les baleines   Consomme local, les ours blancs te remercient
Protège ta peau et les coraux    Nettoies ta maison avec produits « propres »

On ne visite pas les animaux en prison

Huile de palme – Un calvaire pour les orangs-outans

Sur quelle planète vivez-vous si vous n’avez pas encore entendu parler des ravages de l’huile de palme sur l’environnement. Cette huile est présente dans de nombreux aliments prêts à la consommation, comme les chips, les biscuits, la brioche ou encore la pâte à tartiner. Pour produire cette huile en masse, il faut faire pousser des palmiers à huile dans des champs gigantesques. Et pour trouver de la place pour ses champs, on n’a rien trouvé de mieux à faire que de raser des forets tropicales entières, notamment en Asie et en Amérique du Nord. Une véritable catastrophe pour tous ces écosystèmes dont les premières victimes sont les ourangs-outans.

L’exemple le plus flagrant est l’île de Bornéo en Asie du Sud-Est, le théâtre d’une véritable extinction de masse. Selon les chiffres, la population d’orangs-outans a disparu de plus de moitié depuis 2000. Les chercheurs estiment que si on continue sur cette lancée, la population aura encore diminuée de moitié d’ici 30 ans. Si les orangs-outans sont mis en avant pour la lutte contre l’huile de palme, ils ne sont pas les seuls menacés. On recense également le rhinocéros de Sumatra, le tigre de Sumatra et l’éléphant de Bornéo.

On fait quoi alors ?

Et bien en plus de sauver les orangs-outans, on fait plaisir à son popotin en y allant mollo sur le Nutella, Pringles, Choccapic, Pepito et autres pizzas ou nuggets surgelées. Evidemment, il semble impossible d’arrêter totalement de consommer de l’huile de palme, car on en trouve dans vraiment beaucoup de produits du quotidien. Mais on peut faire un petit geste non ?

6 gestes du quotidien à adopter pour sauver les animaux
Photo : http://www.anjou-maine.fr/orang-outan.html

Paille en plastique – le fléau des océans

Si pour beaucoup, les pailles en plastique sont synonymes de cocktails en terrasse, la réalité est toute autre. Selon l’Ocean Conservancy, la paille est le cinquième déchet le plus ramassé sur les plages. Si la paille en plastique a une durée de vie de 10 minutes dans notre verre, elle met plus de 200 ans à se désintégrer. L’Ocean Conservancy a même rajouté  » Rien que l’année dernière, on a trouvé assez de pailles en plastiques jetables pour en mettre une chaque jour dans votre boisson, durant les 1250 prochaines années ». Le plus dur dans cette histoire, c’est que la paille en plastique n’a aucune utilité réelle, est utilisable qu’une fois puis jetée.

Evidemment, en plus de polluer les océans, les pailles en plastique ont un effet désastreux pour les animaux. Vous avez certainement vu la vidéo de ces deux biologistes en train de retirer une paille de 10 cm des narines d’une tortue de mer au Costa Rica. Insoutenable, certes, mais je tiens à la partager pour les gens qui ne l’auraient pas encore vu.

On fait quoi alors ?

La réponse me semble simple, on agrippe son verre avec la main, on exerce un petit effort avec son bras et on monte son verre jusqu’à la bouche. Voilà, vous venez d’aider à sauver la planète ! Non, plus concrètement, on se passe de paille, ou on opte pour la paille recyclable ou la paille en métal que l’on peut utiliser de nombreuses fois.
Il semblerait que les grandes enseignes commencent à se bouger aussi, puisque Mc Donald’s a annoncé en juin 2018, vouloir en finir avec les pailles en plastique en France !

Du plastique au menu pour les baleines

J’ai parlé des pailles en plastique en particulier, mais il est évident que le plastique en général est en train de tuer à petit feu notre planète.
4 juin 2018 – Thaïlande :  » Une baleine meurt avec 8 kilos de plastique dans le ventre ». 
8 avril 2018 – Espagne : « Un cachalot retrouvé échoué avec 29 kg de déchets plastiques dans l’estomac »
4 février 2017 – Norvège :  » Une baleine s’échoue avec une trentaine de sacs plastique dans l’estomac »
….
Les déchets plastiques tuent environ 1,5 million d’animaux par an et plus de 30% des poissons ont déjà ingéré du plastique. Ces titres font souvent la une des journaux ou des sites internet et on réagit « hooo noooooooon, c’est trop triste ». Oui, mais on continue à aller faire nos courses avec nos sacs en plastique ou acheter une énième bouteille d’eau en plastique, alors qu’on a plus de 10 gourdes inutilisées dans notre cuisine.

On fait quoi alors ?

Et bien on consomme moins de plastique et on pense à la planète. Plus facile à dire qu’à faire, vous allez me dire ? En fait non, pas du tout … Voici quelques exemples.

  • On arrête les bouteilles en plastique et on utilise une bouteille réutilisable
  • On prend son sac réutilisable pour aller faire les courses
  • On évite les portions individuelles et on achète en gros
  • On achète ses aliments en vrac
  • On évite les fruits et légumes coupés et emballés
    …..
6 gestes du quotidien à adopter pour sauver les animaux
Photo : http://mediapress24.fr

Consomme local, les ours blancs te remercient

Je l’avoue, c’est très raccourci, mais c’est pour vous donner l’idée. En plus d’être bon pour la santé et ton porte-monnaie, consommer local réduit considérablement le kilométrage alimentaire et donc, la production de gaz à effet de serre. Celui-ci est l’un des facteurs à l’origine du réchauffement climatique et de tous ses méfaits, comme de la fonte des banquises et donc, de la disparition des ours blanc. En gros, en ayant absolument envie de cerises en hiver, tu n’aides pas la planète.

Voici deux petits chiffres parmi tant d’autres pour vous illustrer la chose :
– une fraise importée en avion consomme 24 fois plus de CO2 qu’une fraise produite localement
– la distance moyenne des aliments pour arriver dans vos supermarchés est de 2500 kilomètres

On fait quoi alors ?

C’est plutôt simple, la réponse est dans le titre : on consomme local. Manger local est souvent synonyme de manger des produits de saison. Pour cela, rien de mieux qu’une virée au marché non ? Non, plus sérieusement, pourquoi se vanter d’avoir la meilleure gastronomie au monde en France, si c’est pour manger des produits venant de l’autre côté de la planète ? Personnellement, je préfère vraiment mon fromage de la ferme d’à côté au Babybel chimique (et sous plastique!).

Photo : https://www.sciencesetavenir.fr/

 

Protège ta peau et les coraux

« Surtout, si tu vas au soleil, mets ta crème solaire, c’est important pour ta peau! » Oui, mais voilà, la crème solaire est en un véritable danger pour les océans. Selon les chiffres, environ 5000 tonnes de crèmes solaires sont déversées dans l’océan chaque année. Hors, la crème solaire est composée de filtres chimiques destinés à vous protéger des UV qui sont responsables du blanchissement des coraux. Ces particules sont le benzophènes et l’aminobenzoates et elles favorisent la propagation d’un virus affectant les algues que l’on trouve avec le corail. Si les algues meurent, le corail blanchit et meurt à son tour. C’est ainsi que la Grande barrière de corail a été déclarée morte après 25 millions d’année d’existence. Evidemment, la crème solaire n’est pas la seule en cause à ce désastre écologique, mais elle y joue un rôle.

Le danger est tel, qu’à Hawaï, une loi a été votée en mai 2018, interdisant certaines protections solaires. Un exemple à suivre pour de nombreux autres pays, à mon humble avis !

On fait quoi alors ?

Alors, évidemment on continue de protéger sa peau du soleil ! On ne va pas remplacer la mort des récifs coralliens par une augmentation du taux de cancer de la peau. Si la crème solaire 100% écolo n’existe pas encore, il existe quand même des compositions plus clean que d’autres. Un label n’a pas encore été créé en Europe pour aider à y voir clair, mais ça ne doit être qu’une histoire de temps …

6 gestes à adopter pour sauver les animaux
https://www.spotmydive.com/

 

Nettoies ta maison avec produits « propres »

Les produits ménagers sont une véritable catastrophe pour l’environnement et les animaux, car ils sont particulièrement nocifs. Produit vaisselle, lessive, pesticide … ces produits du quotidien ont des compositions plutôt sales pour des items qui se veulent nettoyants. Les solvants présents dans la plupart d’entres eux, en plus d’être largement nocifs pour l’homme, provoquent la pollution de l’eau. Ce sont notamment les phosphates qui provoquent une croissance excessive d’algues, une diminution de l’oxygène et donc la mort des êtres vivants.

On fait quoi alors ?

Dans un premier temps, on réduit sa consommation de produits ménagers, car on a tendance à en utiliser beaucoup plus que nécessaire. Ensuite, on opte pour les produits naturels ou écologiques qui sont de plus en plus nombreux dans les supermarchés.

6 gestes à adopter pour sauver les animaux
Photo: Daniel Pietzsch

On ne visite pas les animaux en prison

Pour terminer cet article, je voulais parler d’un sujet un peu plus vaste, mais qui me tient tellement à cœur. On ne visite pas les animaux en prison, car cela consiste à encourager la capture des animaux sauvages. Cela veut dire qu’on évite les zoos, les parcs marins ou les cirques. La place d’un animal sauvage est dans la nature, pas dans une cage, prêt à vous divertir. J’ai également écrit un article sur les 6 activités touristiques avec les animaux à éviter absolument.

J’espère avoir pu vous donner quelques idées et informations sur la façon dont votre quotidien peut aider et sauver les animaux de la planète. N’hésitez pas à partager avec moi, vos bonnes habitudes en commentaire !

6 gestes à adopter pour sauver les animaux

Total
3
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*